8 parcs nationaux canadiens que vous devez absolument visiter en VR

Catégorie: Destinations

8 parcs nationaux canadiens que vous devez absolument visiter en VR

Notre pays offre un terrain de jeu exceptionnel à découvrir en VR.

Si des parcs nationaux incroyables se trouvent sur le territoire américain, comme le parc national de Big Bend, le Canada n’a rien à envier à ses voisins.

Après vous avoir présenté le parc national du Mont-Tremblant et de celui des Îles-de-Boucherville, nous vous proposons une visite d’est en ouest de notre magnifique pays. Voici donc la liste des parcs nationaux canadiens que vous devez absolument visiter en VR au moins une fois dans votre vie !

Dans les maritimes

Le parc national Kouchibouguac

Source : Tourisme Nouveau-Brunswick

Au Nouveau-Brunswick se trouve le parc national Kouchibouguac, un lieu marqué par les traditions des Premières Nations Mi’gmaq. Vous y découvrirez la richesse de ce peuple autochtone, en assistant à des danses traditionnelles ou en vous laissant porter par les histoires des conteurs. L’expérience se poursuivra en mer, alors que vous monterez à bord d’un canot voyageur afin d’aller à la rencontre d’une colonie de phoque gris. À Kouchibouguac, vous trouverez aussi deux magnifiques plages, où vous pourrez vous baigner dans le détroit de Northumberland, reconnu pour ses eaux chaudes.

Le South Kouchibouguac est le terrain de camping du parc le mieux adapté aux VR, mais les places s’y envolent très vite : réservez tôt !

Le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton

Source : Tourism Nova Scotia

L’un des parcs les mieux connus du pays se trouve à la pointe nord de la Nouvelle-Écosse : celui des Hautes-Terres-du-Cap-Breton. C’est l’occasion rêvée de parcourir la célèbre piste Cabot à bord de votre véhicule récréatif. Vingt-six sentiers de randonnée panoramique vous permettront de parcourir le parc d’un bout à l’autre, dont le très populaire Skyline (sentier que l’on voit sur l’image ci-dessus). Vous pourrez aussi vous baigner, dans l’eau douce comme dans l’eau salée, avant de vous étendre sur l’une des plages de sable fin. En mer, explorez les baies du coin en kayak. Sur terre, golfez au Highlands Links, un parcours de dix-huit trous, situé au cœur de la nature.

Une multitude de campings pour VR sont situés tout autour du parc. Installez-vous sur l’un des sites pour toute la durée de votre séjour ou arrêtez-vous à plusieurs d’entre eux en parcourant la piste Cabot. 

 

 

Le parc national de l’Île-du-Prince-Édouard

Source : Parc national de l’Île-du-Prince-Édouard

L’Île-du-Prince-Édouard est depuis longtemps une destination de rêve pour les campeurs en VR. Le parc national de la plus petite des provinces canadiennes a beaucoup à offrir, avec des plages dont le nom n’est plus à faire. Vous pourrez y construire des châteaux de sable et apprendre du maître, Maurice Bernard, sculpteur de sable et vedette locale. Si vous êtes passionnés de vélo, vous serez ravis par le sentier de la promenade du Golfe, s’étendant sur 10 km. Cette piste cyclable côtière relativement plate vous permettra de découvrir l’île à votre rythme et d’admirer ses célèbres falaises de grès rouge. 

Les deux campings du parc, le Cavendish et le Stanhope, accueillent les VR. Vous y trouverez des terrains avec deux ou trois services, selon votre préférence.

 

 

Au Québec

Le parc national du Bic

Source : Sépaq

Situé près de Rimouski, le Bic est certainement l’un des parcs chouchous des Québécois. La sérénité règne dans ce littoral, où se côtoient baies, anses, îles et montagnes. Vous pourrez y grimper le pic Champlain et trouver à son sommet l’une des plus belles vues sur l’estuaire du Saint-Laurent. Dans la baie des Ha! Ha!, vous admirerez des couchers de soleil majestueux. Randonnée pédestre, sortie à vélo et exploration marine en kayak vous attendent au Bic.

Des campings aménagés avec ou sans services sont offerts au Bic. Toutefois, les gros VR ne sont pas acceptés dans tous les secteurs. L’outil de réservation en ligne de la Sépaq vous permettra de trouver un emplacement qui convient à votre véhicule.

 

 

Le parc national Forillon

Source : ICI Radio-Canada

À la pointe gaspésienne se trouve le majestueux parc national Forillon. Celui qu’on surnomme « le bout du monde » est en fait une presque-île s’avançant en mer. Vous pourrez y admirer des baleines bleues, une activité qui émerveillera petits et grands. Les balades sur les plages de galets se feront certainement nombreuses lors de votre passage en ces lieux. N’oubliez pas de vous arrêter pique-niquer au Cap-Bon-Ami, devant l’une des plus belles vues sur mer de la région.

Deux campings en avant-pays accueillent les VR, soit le Petit-Gaspé (secteur Sud) et le Des-Rosiers (secteur Nord), sur des terrains avec ou sans services. Notez qu’aucun terrain n’offre trois services, mais que des stations de vidange sont disponibles à l’entrée de ces deux campings.

 

 

Dans l’Ouest

Le parc national de Banff

Source : Authentik Canada

À l’ouest de Calgary, en plein cœur des Rocheuses, se trouve le parc national de Banff, dont la beauté est à couper le souffle. Plus de 6 000 km2 de pure nature et de paysages saisissants vous y attendent. Que vous le visitiez à pied ou à vélo, vous admirerez une faune, des champs de glace, des montagnes et des lacs uniques. N’oubliez surtout pas d’aller visiter le secteur des lacs Louise et Moraine. Vous vous souviendrez à jamais du bleu turquoise de leur eau glaciale.

En haute saison, le parc propose 14 campings. Ceux du Mont-Tunnel et de Lake Louise sont réservés aux caravanes à parois rigides, mais de nombreux autres pourront vous accueillir en VR.

 

 

Le parc national Wood Buffalo

Source : Canadian Geographic

Le plus grand parc national du pays s’étend du nord-est de l’Alberta au sud des Territoires du Nord-Ouest. Au cœur de ces plaines boréales, vous pourrez partir à l’aventure à travers les quelque 44 807 km2 du parc, qui est aussi au second rang mondial en matière de superficie. En canot, partez à l’aventure sur les rivières de la Paix et Athabasca. Allez aussi parcourir les plaines, recouvertes d’un tapis de sel blanc autrefois laissé par la mer. Si vous ouvrez l’œil, vous pourrez peut-être même y apercevoir l’un des bisons des bois qui lui a valu son nom. Une fois la nuit tombée, vous serez époustouflés par les aurores boréales qui se dessineront sous vos yeux dans cette réserve de ciel étoilé, la plus grande sur la planète.

Un seul camping est accessible en VR dans le parc, soit le Pine Lake, qui se trouve à 60 km au sud de Fort Smith. Celui-ci offre l’accès à l’eau, mais les emplacements n’offrent pas de port électrique. Sachez aussi que la disponibilité n’y est pas garantie, puisque les emplacements sont attribués selon le principe premier arrivé, premier servi.

 

 

La réserve de parc national Pacific Rim

Source : MB Guilding

Sur l’île de Vancouver, à l’extrême ouest du pays, se trouve la réserve de parc national Pacific Rim. Comme son nom l’indique, cette réserve offre 35 km de plages et de sentiers bordant le Pacifique. Armés d’une combinaison isothermique (communément appelée wetsuit), vous pourrez surfer sur les vagues de la côte ouest. Le sentier de la Côte-Ouest se trouve également dans le parc et se targue d’être la randonnée d’une vie, rien de moins. S’il est destiné aux randonneurs expérimentés, ses 75 km en valent certainement le coup. Puisqu’il faut plusieurs jours pour terminer le parcours, préparez votre expédition adéquatement !

Dans le secteur de la plage Long, le terrain de camping de la Pointe Green vous offrira 94 emplacements accessibles en véhicule récréatif. Reconnu pour sa tranquillité, ce camping vous offre des terrains avec service électrique.

---

Avec tant de beauté à admirer, nous avons de quoi être fiers de notre pays. L’explorer à VR est certainement le voyage d’une vie, qui vous permettra de faire le plein de grand air et de souvenirs mémorables.

Et vous, quel est votre parc national préféré ?   

Partagez ce billet!


Retour à la liste des billets

0 commentaire


Participez à la discussion

Tous les champs sont obligatoires. Votre adresse courriel ne sera jamais publiée.