5 destinations québécoises où aller camper en VR une fois dans sa vie

Catégorie: idées cadeaux

5 destinations québécoises où aller camper en VR une fois dans sa vie

Le Québec regorge de richesses naturelles et de destinations à faire rêver. Le sentiment d’émerveillement face à la splendeur et la richesse de notre territoire s’empare toujours de nous, chaque fois que nous prenons la route en VR vers une destination québécoise.

Puisqu’il fait bon découvrir notre province, voici nos musts 100 % québécois, à ajouter à votre liste d’incontournables en VR !

 

 

Carleton-sur-Mer

 

Source : Topoésie

Carleton-sur-Mer est reconnue depuis longtemps comme une destination vacances de choix. On y va pour son emplacement avantageux dans la Baie-des-Chaleurs, pour ses plages parfaites pour la baignade et pour l’accueil chaleureux qui nous y attend !

Une randonnée jusqu’au sommet du mont Saint-Joseph vous permettra d’admirer l’étendue de la baie et l’époustouflante beauté gaspésienne. Des sentiers  aux niveaux de difficulté variés vous y attendent. Après votre ascension, retournez au village pour vous récompenser avec une pinte de bière artisanale chez Le Naufrageur, la microbrasserie du coin.

En ce qui concerne le camping, la ville possède son propre terrain municipal. Celui-ci est situé sur un bras de terre s’élançant dans la baie. De nombreux emplacements sont disponibles pour les VR, mais il vaut mieux réserver tôt ! 

 

 

 

Les Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

Source : Sépaq

Si on le connaît surtout pour son fameux sentier de l’Acropole-des-Draveurs, le parc des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie est une destination de choix pour toutes sortes d’aventures. Ses parois rocheuses, qui sillonnent le parc en suivant le tracé de la rivière, nous font prendre conscience de l’immensité de la nature québécoise.

Bien entendu, la randonnée pédestre est à l’honneur dans ces lieux enchanteurs. Plusieurs sentiers, de niveaux de difficulté variables, vous permettront d’admirer le paysage.

Si vous préférez rester au creux de la vallée, vous pourrez descendre la rivière Malbaie en canot pneumatique – une activité qui plaira aux petits et aux grands. De plus, un bateau-mouche, le Menaud, vous accueillera à son bord pour une croisière d’une heure ou deux !

Parmi les trois terrains de camping qui se trouvent dans le parc, c’est le secteur Le Cran qui accueillera votre VR. Vous pouvez réserver à même la plateforme en ligne de la Sépaq.

 

L’île d’Orléans

Source : Tourisme Île d’Orléans

À quelques minutes de la ville de Québec se trouve la charmante île d’Orléans. Ceux qui ont déjà franchi le pont menant à ce petit bout de paradis connaissent le sentiment de quiétude qui nous habite en arrivant sur l’île.

Dans les six paroisses de l’île se côtoient de nombreux producteurs et agriculteurs, ce qui fait d’elle une destination de choix pour les amateurs d’agrotourisme. Vous pourrez combiner les visites de vignobles, de fromageries et de chocolateries à une expédition à vélo, question de brûler quelques calories !

Sur la rive, payez-vous le détour vers la chute Montmorency et marchez sur le pont suspendu qui la surplombe. Faites ensuite le trajet qui mène vers Sainte-Anne-de-Beaupré : vous serez surpris de voir apparaître devant vous, au milieu de nulle part, la basilique du même nom. Que vous soyez croyant ou pas, c’est un chef-d’œuvre d’architecture à voir une fois dans sa vie.

De retour sur l’île, vous serez accueilli avec votre VR dans deux campings : la Pointe d’Argentenay et le Camping Orléans. Si le premier n’offre que quelques terrains pour VR, sachez que le second peut vous accueillir sur des terrains donnant directement sur le fleuve, afin que vous puissiez vous réveiller au son des vagues. 

 

La Côte-Nord

Source : Tourisme Côte-Nord

Voyager en VR sur la Côte-Nord est un périple qui demande un peu plus d’organisation, mais qui en vaut tellement le détour ! Avec de la préparation, vous pourrez explorer certains des territoires les plus sauvages de la province.

Plusieurs options d’itinéraire s’offrent à vous dans cette région. Les destinations les plus connues sont certainement Tadoussac et Baie-Comeau. Vous pourrez y admirer les baleines et même vous aventurer en mer à bord d’un kayak.

Si vous avez soif de grandes aventures, sachez qu’il existe une route qui relie Baie-Comeau à Blanc-Sablon, une ville située tout juste à la limite du Labrador et faisant face à Terre-Neuve. La route 389 plonge ainsi dans les terres de la Côte-Nord, passant par la centrale Manic-5 jusqu’à Fermont. Une excursion au Labrador sur environ 1 200 km vous permettra de revenir au Québec par Blanc-Sablon. Il s’agit d’un long périple, nous vous suggérons donc de vérifier les conditions routières et de bien planifier votre trajet avant de partir, puisque vous pourriez devoir être en autonomie complète durant plusieurs jours. Bien qu’il implique de la préparation, ce trajet en vaut la peine.

En ce qui concerne les campings, nous vous suggérons de consulter le répertoire de Tourisme Côte-Nord pour trouver celui qui vous convient.

Les Îles-de-la-Madeleine

Source : Tourisme Îles-de-la-Madeleine

Endroit mythique, les Îles ont tout pour charmer les passionnés de VR en quête de quiétude et de simplicité. Cet archipel est non seulement reconnu pour sa beauté, mais aussi pour l’accueil chaleureux que vous réservent ses habitants, les Madelinots !

Pour vous y rendre avec votre VR, vous devrez prendre un traversier à partir de l’Île-du-Prince-Édouard, à Souris. Vous devrez compter 5 heures pour effectuer la traversée jusqu’aux Îles-de-la-Madeleine. Une fois sur place, vous pourrez vous déplacer facilement entre les villes et explorer l’ensemble du territoire assez rapidement : de quoi prendre votre temps et profiter du moment.

Vous trouverez de nombreuses plages, souvent désertes, où il fait bon se baigner. Les restaurants vous serviront les prises du jour des pêcheurs locaux : homard, hareng et palourdes seront au menu. Des circuits cyclistes vous attendent aussi sur les Îles, où vous pourrez pédaler en vous imprégnant des paysages d’une beauté sereine.

Au total, sept campings sont répartis à travers les Îles, dont plusieurs à quelques minutes de la mer. Prenez note qu’il vaut mieux réserver votre emplacement – et surtout votre place sur le traversier – longtemps à l’avance !

--

Au Québec, ce ne sont pas les destinations où camper en VR qui manquent : quelle région explorerez-vous en premier ?

 

L’image principale présente l’île d’Entrée aux Îles-de-la-Madeleine.

Source : Tourisme Îles-de-la-Madeleine.

Partagez ce billet!


Retour à la liste des billets

0 commentaire


Participez à la discussion

Tous les champs sont obligatoires. Votre adresse courriel ne sera jamais publiée.