6 règles non écrites du camping en VR

Catégorie: idées cadeaux

6 règles non écrites du camping en VR

Si vous êtes habitués au camping en VR, vous savez que le bon voisinage peut faire toute la différence entre un voyage de rêve et une expédition cauchemardesque. Voici quelques-unes des règles tacites que le bon « VRiste » doit respecter, question de ne pas être ce campeur que tout le camping déteste.

Ça ne s’appelle pas un couvre-feu pour rien !

Chaque terrain de camping a une politique pour le couvre-feu et on vous appréciera pour son respect. Lorsque vient l’heure, éteignez non seulement votre feu de camp, mais limitez aussi l’éclairage extérieur de votre VR. Ce n’est alors plus le temps de raconter votre plus récent voyage de chasse ou votre hiver à Fort Lauderdale.

Au même titre, si vous êtes un lève-tôt, le matin est le moment tout indiqué pour faire vos mots croisés en silence. Pour l’écoute de vos plus gros hits country, vous aurez tout l’après-midi !

Donnez un coup de pouce (ou de marteau)

L’entraide est certainement caractéristique du mode de vie en VR. Votre voisin semble avoir de la difficulté à ouvrir son auvent ou à mettre son VR à niveau ? Allez lui prêter main-forte ! Bien entendu, être autonome est essentiel, mais il nous arrive tous d’avoir besoin d’aide : n’hésitez pas à la demander.

Si vous faites partie de ces campeurs qui ont toujours tout le nécessaire dans leur VR, vous vous ferez beaucoup d’amis, c’est garanti.

Branchez-vous !

En connectant votre VR à la borne de services, assurez-vous d’effectuer les branchements adéquatement. Vos voisins n’ont pas envie de se retrouver avec un lac sous leur table à pique-nique parce que votre tuyau d’alimentation d’eau fuit ou bien pire, parce qu’une conduite d’eaux usées non étanche empeste le terrain plus vite qu’une mouffette.

Prenez quelques minutes de plus pour bien vous brancher et remplacez les équipements désuets. Les narines de vos voisins vous remercieront.

Un peu plus à gauche, un peu plus à droite

On sait tous que le stationnement d’un VR sur un terrain peut être un défi. Vos jeunes voisins arrivent et peinent à se stationner ? Votre aide sera certainement appréciée pour qu’ils ne perdent pas une journée complète à tenter l’exploit.

Même si assister à ce spectacle est divertissant, résistez à l’envie de rester assis dans votre chaise de camping et allez prêter main-forte.

Il n’y a pas que des VR

À nos yeux, il n’y a pas meilleur mode de camping qu’en véhicule récréatif. Toutefois, il faut s’assurer de respecter nos voisins qui optent plutôt pour la tente ou le prêt-à-camper. Bien que plusieurs terrains de camping tentent de regrouper les terrains selon les types qu’équipement, il se peut qu’une tente se retrouve coincée entre deux VR de 35 pieds. Si vous avez une télévision extérieure ou d’autres appareils bruyants, faites attention de limiter leur impact sonore  à votre terrain de camping.

Voyez cette cohabitation obligée comme une occasion d’en apprendre davantage sur d’autres modes de camping et de partager votre passion du VR !

3 services valent mieux qu’un

Il existe une bonne raison pour laquelle plusieurs campings interdisent les génératrices : elles font un vacarme d’enfer. Pour le bien-être de tous, payez le petit supplément pour un terrain comprenant les 3 services.

Si vous n’avez pas d’autre choix que d’utiliser la bête bruyante, faites-le lorsque les campeurs sont éveillés ou vous risquez de vous faire dévisager le lendemain matin.

--

On espère que ces petits trucs vous auront valu de belles rencontres sur les campings cet été.

Paix, joie et VR !

Partagez ce billet!


Retour à la liste des billets

0 commentaire


Participez à la discussion

Tous les champs sont obligatoires. Votre adresse courriel ne sera jamais publiée.